Partenaires

site Alcatel-Lucent

Alcatel-Lucent est l'un des leaders de la technologie LTE et réalise de nombreux déploiements depuis 5 ans chez de nombreux opérateurs télécom dans le monde couplés à des innovations technologiques (voir par exemple ng connect). Alcatel-Lucent est aussi un leader de l’approche « petite cellule » (femto résidentielle et métropolitaine) avec la ligne de produits 9360. Bell Labs est le « bras armé » de l’innovation d’Alcatel-Lucent. Le département Triple Play Wireless Network met au point des technologies disruptives pour permettre d’offrir des services sans fil de qualité « DSL ». À ce titre le département développe des algorithmes et expérimente des prototypes de petites cellules. La branche Strategic Industries d’Alcatel-Lucent met à disposition de ses clients son expérience et sa maîtrise unique des réseaux pour concevoir et déployer des systèmes de communication pour les infrastructures critiques à très haute disponibilité pour les secteurs des transports, de l’énergie et de la sécurité publique.

Contribution au projet
À travers le projet Systuf, Alcatel-Lucent veut démontrer avec ses partenaires l’utilisation de cette technologie dans le monde du transport. Démontrer que le LTE peut fournir LA technologie radio pour véhiculer tout type de communication, critiques et non-critiques : voix et data, et pouvoir valider des usages tels que : vidéo protection, contrôle vidéo, information passager, maintenance, voix, TETRA, et tester de nouveaux usages. Dans ce contexte, les contributions d’ALU sont :

 

site Ifsttar

L’Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux est un EPST (Établissement public à caractère scientifique et technologique) issu de la fusion du LCPC et de l'INRETS le 1er janvier 2011.
Deux laboratoires du département COSYS (Composants et Systèmes) participent au projet, le laboratoire ESTAS (Evaluation des Systèmes de Transport Automatisés et de leur Sécurité) et le LEOST (Laboratoire Électronique Ondes et Signaux pour les Transports). Le laboratoire ESTAS travaille depuis plusieurs années avec le LEOST sur l'analyse de la sûreté de fonctionnement des systèmes sans fil. Le LEOST est fortement impliqué dans des recherches pionnières dans le domaine des télécommunications sans fil, de la localisation, de la surveillance et de la CEM (compatibilité électromagnétique) appliquées aux transports publics. Le LEOST a piloté et/ou contribué à plusieurs projets de recherche collaboratifs ou industriels traitant des télécommunications sans fil pour les transports publics (tramway, autobus, métros, trains) pour des applications de contrôle-commande et de surveillance ainsi que d'information voyageurs et d'Internet à bord.

Contribution au projet

Le LEOST apporte au projet ses compétences dans les différents domaines scientifiques et technologiques abordés. Il participe à la définition, la mise au point et le test de la solution de télécommunication optimisée pour le réseau de transport. Le LEOST est notamment en charge de l'évaluation des performances de la solution grâce aux simulations réalisées sous OPNET au regard des indicateurs de performances visés pour les différentes applications (CBTC et CCTV) qui seront fournies par ALSTOM, ALU et la RATP. À partir de résultats acquis dans d'autres projets, le LEOST apporte son expertise sur l'analyse des canaux de propagation spécifiques LTE et leur modélisation pour les milieux spécifiques Transports urbains (urbain dense, tunnels).

Le Laboratoire ESTAS réalise une analyse préliminaire de Sûreté de Fonctionnement (SdF) du service de communication rendu par le LTE afin d'identifier les fautes/erreurs/défaillances dans les signaux transmis et dans le traitement de ces signaux par les récepteurs embarqués à bord des trains. Elle doit permettre d'évaluer l'impact de ces dysfonctionnements sur l'application de contrôle-commande fournie par l'industriel ferroviaire (si on fait l'analogie avec EURORADIO dans le cas du contrôle-commande European Train Control System). Il est très important de noter que cette tache ne vise pas à fournir un dossier de sécurité sur le système développé dans le projet (la fourniture de ce dossier incombera aux industriels concernés) mais elle vise à formuler des recommandations pour la mise en œuvre des études de SdF des fonctions de communication du CBTC avec l'architecture LTE choisie dans le projet compte tenu des dégradations subies par les signaux.

Le LEOST est responsable de la tache Dissémination.

 

EURECOM est un organisme de recherche et d'ingénierie pionnier dans le domaine de la 4G et du LTE en particulier, avec une longue expertise à la fois théorique et expérimentale sur les capacités actuelles du LTE et de ses futures extensions vers le LTE-Advanced. EURECOM a récemment étendu ses directions de recherche dans le domaine des systèmes de transports intelligents (ITS), auquel le projet SYSTUF est directement lié.

Contribution au projet
EURECOM est un contributeur et développeur majeur de la technologie OpenAirInterface, employée dans le projet SYSTUF à la fois en tant qu'outil pour l'évaluation de performance des diverses tâches, mais aussi en tant que plateforme expérimentale. Dans le cadre d'OpenAirInterface, EURECOM collabore également étroitement avec d'autres partenaires de ce projet, comme Mitsubishi MERCE et Alcatel-Lucent. EURECOM contribue à ce projet d'un point de vue théorique par l'évaluation des architectures LTE disruptives à l'aide d'OpenAir Emulator, telles que les relais LTE, la connexion dédiée entre matériels roulants, ainsi que la gestion de mobilité distribuée, et d'un point de vue expérimental par son expertise sur la plateforme OpenAirInterface.

 

site MERCE

Mitsubishi Electric R&D Centre Europe (MERCE) est le centre européen de Recherche et Développement de Mitsubishi Electric. Situé au coeur de communautés R&D leaders en Europe, MERCE est constitué de deux entités, MERCE-France et MERCE-UK. Ses domaines d’activité sont la R&D pour les prochaines générations de systèmes de communication, et les technologies associées à l’énergie et l’environnement.
MERCE-France, et plus spécialement sa division Communications (MERCE-COM), s’est impliquée dans le développement et la normalisation de technologies innovantes pour la prochaine génération des réseaux d’accès sans fils et optiques. En particulier, MERCE-COM s’est fortement impliqué dans le développement de techniques applicables aux petites et très petites stations de base, les « femto-cells ». Elles font partie d’un programme de développement de  Mitsubishi Electric au Japon, dans le but de fournir aux utilisateurs un service de communication mobile de haut niveau jusque chez eux.
MERCE-COM se focalise maintenant sur la généralisation et l’optimisation de techniques de communications de pointe pour différents moyens de transport, par exemple les trains et les tramways. Plus particulièrement, MERCE est impliqué au sein de l’Union Internationale des Chemins de fer (UIC) dans les discussions sur la prochaine génération des systèmes radio pour les trains. Au niveau normalisation, MERCE-COM est actuellement impliqué dans la normalisation des réseaux radio mobiles 3GPP/LTE et LTE-Advanced, avec une attention particulière aux aspects couche physique et architecture réseau.

Contribution au projet
Dans le projet SYSTUF, MERCE évalue des extensions du système de communications à l'architecture de référence constituée du réseau standard LTE. MERCE étudie plus spécifiquement les technologies de relais mobiles et d'ordonnancement de trafics hétérogènes combinant des services prioritaires (contrôle-commande) avec des services de données haut-débit. En parallèle de ces activités de recherche, MERCE contribue aussi à l'évaluation des algorithmes d'ordonnancement développés dans la cadre du projet sur la plateforme Openair d'EURECOM

 

site RATP

Le Groupe RATP est le cinquième acteur mondial du transport public. Métro, rail, tramway, bus, la RATP est présente sur tous les modes de mobilité collective. En Ile-de-France, elle exploite, entretient, modernise et développe l’un des réseaux multimodaux les plus denses au monde. Chaque jour, elle transporte plus de 10 millions de personnes. Cette expérience, la RATP et ses filiales l’exportent sur tous les continents. Unis par le sens du service public, les 56 000 hommes et femmes du Groupe partagent un même objectif : permettre aux voyageurs de se déplacer sereinement, rapidement et dans un maximum de confort.

Contribution au projet
Le rôle de la RATP consiste en

 

site Alstom

ALSTOM Transport propose des solutions globales pour tous les systèmes de transport de type ferroviaire incluant métro et tramway. Ces solutions intègrent tous les systèmes d'information apportant une forte valeur ajoutée pour le transport en sécurité des passagers, la protection du personnel à la voie et des biens, pour les services aux passagers : informations visuelles, annonces vocales, ainsi que les moyens à disposition de l'opérateur afin de prendre les dispositions appropriées en temps réel pour assurer la régulation de trafic, la sécurité des passagers (vidéo surveillance), assurer les revenus (bornes de péage, indicateurs de la tenue de la qualité de service exigée par l'autorité concédante, maintenance préventive). ALSTOM Transport est non seulement un fournisseur de matériel ferroviaire, mais également un fournisseur et intégrateur de solutions de signalisation ferroviaire. Dans la chaîne de la valeur, ALSTOM intervient donc entre les fournisseurs de matériels et solutions Telecom, et les opérateurs ferroviaires qui exploitent le réseau de transport.

Contribution au projet
Dans ce contexte ALSTOM possède une vue précise des besoins de services des opérateurs ferroviaires et des réponses nécessaires, à savoir les systèmes intégrés de signalisation supporté par les télécoms. À cet égard ALSTOM fournit une contribution sur l'ensemble des tâches du projet. Le rôle d'Alstom Transport dans ce projet est le suivant :

site Telecom Bretagne

Télécom Bretagne est, à la fois, une grande école généraliste et un centre de recherche international en sciences et technologies de l'information. Elle s'appuie, pour l'ensemble de ses activités, sur un corps professoral permanent de quelque 150 personnes travaillant au sein de 9 départements d'enseignement-recherche. Membre de l'Institut Télécom avec Télécom ParisTech, Télécom Sud Paris et Télécom École de Management, Télécom Bretagne est un partenaire privilégié des entreprises innovantes et contribue significativement au développement économique régional. Télécom Bretagne est membre fondateur de l'Université européenne de Bretagne.
Le département Réseaux, Sécurité, Multimédia (RSM) situé à Rennes aborde tous les aspects de l'enseignement et de la recherche en réseaux, tout particulièrement les technologies IP (Internet Protocol), les réseaux et services de mobiles et la sécurité des réseaux. Depuis plus de 10 ans, dans le cadre de projets collaboratifs et de contrats avec des industriels, le département RSM étudie l’optimisation de l’accès de terminaux à l’Internet à travers des réseaux d’accès hétérogènes (2G, 3G, WiFi…), avec comme cas d’application plus particulier le domaine des transports intelligents (ITS). Télécom Bretagne est membre du GIS ITS Bretagne et participe activement à la normalisation des télécommunications pour les ITS à l’ISO.

Contribution au projet
Le rôle de Télécom Bretagne est de proposer des évolutions à l’architecture de référence en étudiant plus particulièrement la gestion de la mobilité dans le réseau cœur.

 

site Simpulse

SIMPULSE est une Jeune Entreprise innovante lauréate du concours national de la création d'entreprise innovante 2011. SIMPULSE a pour ambition d'accélérer la conception des nouveaux systèmes de communication haut débit dans les domaines de la téléphonie mobile, de la télévision numérique, de l'internet sans fil et des communications sécurisées et spatiales. Pour y parvenir, SIMPULSE développe une technologie de rupture lui permettant de concevoir plus rapidement des composants électroniques plus performants et plus flexibles que les composants développés par ses concurrents. Le modèle économique de la société repose sur la vente des plans de ces composants sous la forme de blocs de Propriété Intellectuelle (circuits virtuels) aux fabricants d'équipements et de circuits électroniques dans le cadre de contrats de licence.

Contribution au projet
Le rôle de SIMPULSE dans le projet est de participer au prototypage matériel des solutions proposées, en se concentrant sur la couche PHY et les algorithmes de traitement du signal.